Eglise Saint-Etienne
Lille
XIVe et XVe siècles à 1792



L'église Saint-Étienne est une église de Lille détruite lors d'un incendie en 1792. La plus célèbre, celle des bourgeois et des manants primitifs. Elle se dressait alors au coin nord de la Grand'Place et datait essentiellement des XIVe et XVe siècles. Elle devait beaucoup aux libéralités d'une riche famille lilloise, les Hangouart, dont les principaux membres avaient servi les ducs de Bourgogne. Eglise-halle à troix vaisseaux, type courant aux Pays-Bas, avec de nombreuses chapelles de chause côté de la nef.
Source : WIKIPEDIA

La rue Saint-Etienne a été ouverte au XVIème siècle en partie sur l'hôtel dit "Beaurepaire", dont il reste encore quelques vestiges dans la cour de la maison portant le N° 6. Se nomme ainsi parce qu'elle aboutissait à l'église Saint-Etienne. Cette église qui a été détruite par le bombardement de 1792, est citée dès le XIème siècle. La pose de la prelière pierre du clocher avait eu lieu le 13 Juillet 1519.
La paroisse Saint-Etienne était autrefois bien plus étendue qu'elle ne l'est actuellement; c'est de son démembrement qu'ont été formées les paroisses de Saint-Pierre, de Sainte-Catherine et de la Madeleine.

feuillet 15






Quelques Epitaphes

Le texte d'un grand nombre des épitaphes de Saint-Étienne nous a été fourni par un recueil manuscrit de 35 pages, inséré en tête de la Table des décès de la paroisse de Saint-Étienne de 1694 à 1792, conservée aux archives municipales de Lille. L'auteur de ce recueil paraît être maître LOUAGE prêtre attaché à la paroisse vers 1760.



14ème siècle



Jacques ou Jacquemes DENIS,bourgeois de Lille par achat en 1300, rewart de cette ville, décédé le 11 septembre 1368 (1), et enterré à Saint-Étienne, épousa:
1° Isabeau CANNART, fille de Lotard, sr de Grimaretz, et de Jeanne Le PREVOST;
2° Agnès de le BLAKIENE (d'hermines au chef d'argent, à la bordure d'azur), fille de Jacquemont; d'où:
1. - Du premier lit: Bler ou Bliot, roi de l'Ëpinette en 1350, bourgeois de Lille en 1361, mort en 1393, épousa Jeanne Le NEPNEU. On voyait son épitaphe sur lame de cuivre dans la chapelle de la Transfiguration à Saint-Étienne ; il était représenté à genoux, revêtu d'une cotte d'armes avec son épée en bandoulière.
2. - Colin.
3. - Jeanne, alliée à Jean de Marchenelles (d'argent au sautoir de gueules), fils d'Etienne, bourgeois de Lille par achat en 1337 ; ils vivaient encore tous deux le 16 novembre 1374.
4. - Saincte (2), morte en 1364, épouse de Nicolas d'ONGNIES, fils de Colart dit l'Étourdi, et de Marie de CAAMAISNIL, décédé en 1370; dont postérité.
5. - Phane, épouse de Michel de COQUEREL ; dont postérité.
6. - Hugues, bourgeois de Lille par rachat en 1375, maître de l'hôpital Saint-Julien, échevin de Lille, mort le 16 octobre 1383, allié à Péronne GOMMER, fille de Thomas et de Marguerite de PONTREWART, veuve de Barthélémi de la BARRE, prévôt de Lille.

Fils de Lambert et de Méhault N.... vivant encore en 1342.
Petit-fils de Jacquemon et de Saincte de VILLERS.
(1) «Obit le24aoûtde Jacquemons qui fu frere à Phane Denise et Agnès, safemme.» (Obituaire de Saint-Julien)
(2) «Appert par le registre de la halle de Lille qu'en l'an 1364 Jacquemes Denis et Isabeau Canard, sa femme,ont mis hors de leur pain Colin, Hues et Saincte. » (Note de du Chasteau de Willermont. Archives de l'auteur).

Quartiers :

DENIS : d'argent au lion de sable armé et lampassé de gueules.
CANNART : d'argent à la croix ancrée et alaisée de gueules.
- le PREVOST : d'azur au chef de gueules, au lion d'or, armé et lampassé de gueules brochant sur le tout.
de le BLAKIENE : d'hermines au chef d'argent, à la bordure d'azur.

DENIS, 278 ;
........., ;
CANNART, 279 ;
le PRÉVOST, 280 ;
de le BLAKIENE ;


























Quartiers :

d'ARTUS : d'or, à trois couronnes de gueules, posées en pal l'un audessus de l'autre.
- de CLAUWET : d'azur, à trois clous d'argent.
- - de VILLE :
de RUFFIN : d'or, à la bande de vair.

d'ARTUS ;
de CLAUWET ;
de VILLE ;
de RUFFINS ;

ARTUS Jacquemon, fils de Jean, qui releva la Bourgeoisie à Lille en l'an 1320, et de Catherine CLAUWET ou CLAUWETTE, de St Omer, d'azur à trois cloues d'argent.





HANGOUART : de sable à l'aigle éployée d'argent, becquée et membrée d'or.

Quartiers :

HANGOUART, 197 ;
Hangouart 197





Guillaume HANGOUART, seigneur de Piètre, à Bas-Aubers, né le 2 février 1491, bourgeois de Lille par relief du 10 novembre 1515, échevin d'Esquermes en 1513, nommé conseiller au Conseil d'Artois le 20 juin 1530, président à ce Conseil le 11 mai 1531, ambassadeur de Charles-Quint à la paix de Cambrai, mort le 16 février 1546 ; épousa Catherine Le COCQ, fille d'Hugues, maître de la Chambre des comptes de Lille, et d'Anne de LESTOREL, morte en 1556; dont:
1. - Guillaume, Guillaume HANGOUART, de Piètre, bourgeois de Lille par relief du 22 juillet 1556, échevin en 1560, anobli moyennant finances le 14 octobre 1555 2, nommé receveur général des aides de Flandre par lettres données à Tournai le 22 février 1582 mourut le 19 décembre 1600. Il fut condamné par le magistrat, le 25 octobre 1593, « à avoir ses livres brûlés sur un échafaud, sur le marché, devant la maison de ville, au nombre de 62, et fut condamné à 300 livres de gros d'amende pour avoir eu des livres défendus, dont 100 livres pour les Pères Capucins, 100 livres pour les Récollets et 100 livres au couvent des Dominicains (Chronique de Chavatte, citée dans les Souvenirs religieux, 1890, p. 77) ». Il épousa Antoinette de CROIX, dit de DRUMEZ (d'argent à la croix d'azur), fille de Pierre, sr de la Fresnoy, et de Marguerite DELERUELLE, morte le 1er juillet 1604 et enterrée à côté de son mari dans la chapelle de l'Ange-Gardien à Saint-Étienne (Elle testa à Lille le 30 avril 1602, devant M Jacques WILLANT et Jehande BRABANT)
2. - Jeanne, alliée à Jean de Vlièghe, sr de la Grurie, mort avant 1575 ; d'où une fille.
3. - Marguerite, morte le 3 mars 1583, mariée avec Maximilien de HENNIN, fils de Jacques et de Catherine GOMMER, bourgeois de Lille par relief du 19 février 1546 (n. st.), conseiller pensionnaire de cette ville, mort le 10 octobre 1587.

Fils de Guillaume et de Jeanne DESPLANQUES (écartelé : aux 1 et 4, de sinople à une étrille d'argent ; aux 2 et 3, d'argent à une grenade de gueules feuillée de sinople)
Petit-fils de Barthélémi et de Jeanne de LANDAS, fille de Jean, morte après décembre 1494 et enterrée chapelle Notre-Dame à Sainte-Catherine
Quartiers :

HANGOUART : de sable à l'aigle éployée d'argent, becquée et membrée d'or.
Le COCQ : d'argent au Cocq hardi de Sable, becqué, crette, barbé et membré de gueules.
de LANDAS : pointé fascé d’argent et de gueules de dix pièces.
du BOSQUIEL : d'azur au franc quartier d'argent, chargé d'un écureuil assis au naturel.

HANGOUART, 197 ;
de LANDAS, 79 ;
DESPLANQUES, 198 ;
du BOSQUIEL, 199 ;
Hangouart 197
le COCQ, 18 ;
de le WALLE, 200 ;
LESTORRÉ, 22 ;
de CORDES, 201 ;
HANGOUART Guillaume, ° 02/02/1491
fils de Guillaume et de Jeanne DESPLANCQUES
x 11/09/1515
Le COCQ Catherine, + 02/08/1557 Lille
fille de Hughes et de Anne l'ESTORET

























Du second lit: Robert Ignace, chevalier, sr d'Elcourt, Pommereaux, Builly, Bas-Aubers, Desmottes, Ransart, bourgeois de Lille par relief du 26 novembre 1643, créé chevalier par lettres données à Madrid le 15 octobre 1641; épousa Jeanne-Marguerite Bultel, fille de Jean-Baptiste, chevalier, et de Jeanne de Marnez. Ce mariage ne fut pas heureux. Robert-Ignace porta plainte contre sa femme pour cause d'adultère devant l'official d'Ypres, tandis qu'elle réclamait l'annulation de son mariage comme y ayant été forcée par sa mère. Après une courte enquête, le mariage fut annulé, Robert Ignace Hangouart entra ensuite dans les ordres, fut ordonné prêtre à Anvers le 20 avril 1647, mourut le 10 novembre 1652 et fut inhumé à Saint-Etienne.

Fils de Barthélemi et de Marie BERNARD, fille de Philippe et d'Isabelle de HORNUT.
Petit-fils de Guillaume et de Antoinette de CROIX dit de DRUMEZ (d'argent à la croix d'azur), fille de Pierre et de Marguerite DERUELLE.

HANGOUART : de sable à l'aigle éployée d'argent, becquée et membrée d'or.
de BERNARD : de gueules, à à une épée d'argent garnie d'or la pointe en bas, accostée de deux étoiles de même.
de CROIX : d'argent, la croix d'azur.
des RUEL : d'argent à la fasce brétessée et contre brétessée de gueules.


Quartiers :

HANGOUART, 197 ;
de BERNARD ;
de CROIX, 53 ;
des RUEL, 202 ;
Hangouart 197






HANGOUART : de sable à l'aigle éployée d'argent, becquée et membrée d'or.
de PRESSY : d'azur à deux bâtons écotés et alésés d'or, passés en sautoir, cantonnés de quatre trèfles de même.
des RUELLES : d'argent à la fasce brétessée et contre brétessée de gueules.


Quartiers :

HANGOUART, 197 ;
le COCQ, 18 ;
de CROIX, 53 ;
des RUEL, 202 ;
Hangouart 197
de PRESSY, 203 ;
GOSSON, 204 ;
SCACHT, 205 ;
BAMPOULLE, 206.


























Quartiers :

le NEPVEU de l'ANGLE,
de BUILLEMONT,



Peut-être le Baulduin GOMMER figurant dans "L'Armorial des rois de l'épinette de Lille" en l'Année 1405.








Quartiers :
de GOMMER : de sable à la fasce d’or chargée d’une aiglette de gueules et accompagnée de quatorze billettes d’or, 4 et 3 en chef et 4 et 3 en pointe.
ESCARLATTE :

de GOMMER, 77 ;
ESCARLATTE, 282 ;

15ème siècle





Quartiers :

le VIART, 283 ;
d'ARTUS, 281 ;

d'ARTUS Agnès, épousa en 1er : Wautier LE TOILLIER, lequel d'azur à la bande d'or, accompagné de trois besans de même, fils de Nicolas et d'Agnès le NEVEU
épousa en 2è : Jean le VIART, seigneur de Quequempois.










THIEULAINE : fascé d'argent et d'azur de dix pièces, à la bande de gueules chargée de trois aiglons d'or.
de TENREMONDE : papelonnée d'or et de sable de six pièces.


Quartiers :

de THIEULAINE, 208 ;
de TENREMONDE, 207 ;

POTTES dit de THIEULAINE Gérard,fils de Jean, Seigneur d'Aigremont, et de ......... Le NEVEUX, d'or fretté d'azur.
x de TENREMONDE Sainte, fille de Guillaume et de Jeanne DRAGON,




Quartiers :

DENIS, 278 ;
MARKANT, 284










Quartiers :

d'ASTICHES, 93 ;











d'ONGNIES : de sinople, à la fasce d'hermines.

Quartiers :

d'ONGNIES, 54 ;
x GUILBAUT, 285 ;
xx de HALLUIN, 217 ;

d'ONGNIES Bauduin + 12/06/1459
x Péronne GUILBAUT + 10/03/1439
xx 1439/1459 de HALLUIN Isabeau + 30/12/1475, fille de Jean et de Jacqueline de GHISTELLES

D’ONGNIES. - ALIAS D’OGNIES.
25.880. --(FLANDRES. - Ancienne Maison ci& dès le XIIIe siècle, éteinte au XVIIe siècle et qui a donné le rameau des Comtes de Beaurepaire en 1622, le rameau des Comtes de Chaulnes en 1563, celui des Comtes de Coupigny en 1624, celui des Comtes de Mastaing devenus princes de Crimberghe en 1777, et celui des Comtes de Willerval en 1612). - De sinople à la fasce d’hermine. - (Rietstap).






































































de BOUVINES : bandé d’or et d’argent de six pièces.

Quartiers :

de BOUVINES, 286 ;
de CLENQUET, 287 ;
de GOMMER, 77 ;



Quartiers :

d'OSTENDE, 288 ;









Quartiers :

de GOMMER, 77 ;
de L'ANGLEE, 290





Quartiers :

de GOMMER, 77 ;
de TENREMONDE, 207




THIEULAINE : fascé d'argent er d'azur de dix pièces, à la bande de gueules chargée de trois aiglons d'or.

Quartiers :

THIEULAINE, 208 ;
de le BOUVERIE, 209








Quartiers :

de MORTAIGNE, 289 ;
de la BOUVERIE, 209














Quartiers :

GOMMER, 77 ;
THIEULAINE, 208 ;
LANGLÉE, 290 ;
la VACQUERIE, 291.



De TENREMONDE : papelonnée d'or et de sable de six pièces.

Quartiers :

de TENREMONDE, 207 ;
FREMAULT, 292 ;












Quartiers :

de CROIX, 53 ;


























Quartiers :

CUVILLON : de gueules, à une austruche au naturel, tenant à son bec une couleuve d'or.
- le FEBVRE Béatrix, d'azur, au croissant, fille de Jean dit Fabert.
- - le HIERE Jeanne :
PETITPAS : de sable, à trois fascés d'argent.

CUVILLON, 236 ;
CUVILLON Jehan n° 236
PETITPAS, 144 ;
PETITPAS Catherine n° 144

CUVILLON Jean (l'aîné) Seigneur du Fremont, conseiller du Duc de Bourgogne et greffier de la Gouvernance de Lille.
fils de Jean et de Béatrix le FEBVRE Blason : d'azur, au croissant d'argent.
x Catherine PETITPAS

16ème siècle



















CUVILLON : de gueules, à une austruche au naturel, tenant à son bec une couleuve d'or.
PRUD'HOMME : de sinople, à l'aigle d'or, becqué et membré de gueules.


Quartiers :

CUVILLON, 236 ;
CUVILLON Jehan n° 236
PREUDHOMME, 239 ;
PREUDHOMME Agnès n°
CUVILLON Simon, fils de Jean et de Agnès VERDIERE
+ 22/04/1573
x Agnès PREUDHOMME
+27/05/1618



Quartiers :

de HENIN :
HANGOWART :














DELIOT : D'azur à deux haches d'argent adossées, les manches d'or.

Quartiers :
DELIOT, 232 ;
DUHOT, 233 ;
le VASSEUR, 164 ;
Antoinette DELIOT, morte le 12 août 1612, fille de Guillaume et de sa seconde femme Antoinette du HOT, avait épousé, le 18 octobre 1594, Jean le VASSEUR [164], mayeur de Lille et fondateur de la Chartreuse de la Boutillerie.

17ème siècle






HANGOUART : De sable à l'aigle éployée d'argent, becquée et membrée d'or.
de CROIX : d'argent à la croix d'azur.
le COCQ : d'argent au cocq hardi de Sable, becqué, crêté, barbé et membré de gueules.
de LANDAS : pointé fascé d’argent et de gueules de dix pièces.
des RUELLES : d'argent à la fasce brétessée et contre brétessée de gueules.


Quartiers :
HANGOUART, 197 ;
DESPLANCQUES, 198 ;
le COCQ, 18 ;
LESTORRÉ, 22.
Hangouart 197
de CROIX, 53 ;
de LANDAS, 79 ;
des RUELLES, 202 ;
ASTICHES, 93.

HANGOUART Guillaume ° 9 septembre 1529 + 19 décembre 1600 Lille (Saint-Etienne),
fils de Guillaume et de Catherine le COCQ
x 12 août 1555 Lille (Saint-Etienne) Antoinette de CROIX + 1 juillet 1604,
fille de Pierre et de Marguerite des RUELLES




Quartiers :

d'IMBERT, 242 ;
MUETTE, 243 ;




















de La VICHTE : d'or, fretté de sable, Cimier deux greves ou sambières d'argent, enrichies d'or.

Quartiers :

de la VICHTE, 234 ;
BOTLAND, 235 ;
DUPRÉ, 215 ;
LANNOY, 6 ;
de la VICHTE Jean n° 234 BOTLAND, n+235 DUPRET Catherine, n° 215 de LANNOY, n° 6
CUVILLON, 236 ;
CAUWETTE, 237 ;
de COUROUBLE, 238 ;
BLONDEL, 131
CUVILLON Maximilienne n° 236
CAUWETTE, n° 237
de COUROUBLE Jeanne, n° 238
BLONDEL, n° 131

de la VICHTE Jean, fils de Antoine et de Catherine Du PRET
x Maximilienne CUVILLON, fille de Baulde (Bauduin) et de Jeanne de COUROUBLE




















PRUD'HOMME : de sinople, à l'aigle d'or, becqué et membré de gueules.
du PRET : D’argent au chef d’azur chargé de trois losanges d’or rangées en fasce.


Quartiers :

PRUDHOMME, 239 ;
d'HAUSSY, 240 ;
PREUD'HOMME n° 239
DUPRET, 215 ;
MARCHENELLES, 216 ;
PREUD'HOMME François Seigneur de Coesme, fils de Pierre et de Catherine du PREZ, + 23 mai 1603
époux de Valentine de LANDAS dame de Wauhain, fascé de dix pièces d'argent et de gueules


















De FOURMESTRAUX : d'or, à l'aigle à deux têtes de gueules.

Quartiers :

de FOURMESTRAUX, 127 ;
de FOURMESTRAUX André n° 127
KESSELERS,
KESSELERS Anna

de FOURMESTRAUX André + 13 décembre 1609 x Anna KESSELERS + 27 septembre 1623













De FOURMESTRAUX : d'or, à l'aigle à deux têtes de gueules.

Quartiers :

de FOURMESTRAUX, 127 ;
COCQUIEL, 247 ;
de FOURMESTRAUX, n° 127
COCQUIEL, n° 247
COCQUIEL, n° 247
de LANNOY, 6 ;
VANDALE, 248 ;
de LANNOY Marie, n° 6 VANDALE, n° 248
De LANNOY Marie, veuve de Paul de FOURMESTRAUX, fils de Georges et de Marguerite de LANNOY





Quartiers :

BAUWEZ,











Quartiers :

d'IMBERT : d’azur à une bande d’argent accompagnée de deux molettes du même.

d'IMBERT, 242 ;
De LANNOY, 6 ;





de FOURMESTRAUX : d'or, à l'aigle à deux têtes de gueules.

Quartiers :

de LANNOY, 6 ;
de FOURMESTRAUX, 127 ;
van DALE, 248 ;
le MAIRE, 255 ;
de LANNOY n° 6
de FOURMESTRAUX, n° 127
van DALE, n° 248
le MAIRE, n° 255
de CROIX, 53 ;
SANDELIN, 256 ;
de CROIX, 53 ;
BAUDRINGHIEN, 257.
de CROIX, n°53
SANDELIN, n° 256
de CROIX, n° 53
BAUDRINGHIEN, n° 257
























CUVILLON : de gueules, à une austruche au naturel, tenant à son bec une couleuve d'or.
le CANDELE : d'or à trois capuchons de sable.


Quartiers :

CUVILLON, 236 ;
CUVILLON n° 236
de CANDELE
CUVILLON Antoine ° le 09/04/1626 à Lille (Saint-Maurice), fils de Pierre et de Claire le CANDELE.
CUVILLON Claire ° le 06/06/1634 à Lille (Saint-Maurice), fils de Pierre et de Claire le CANDELE.

18ème siècle






























DRAGON : d'or à la bande de sable.
CUVILLON : de gueules, à une austruche au naturel, tenant à son bec une couleuve d'or.
PETITPAS : de sable à trois fasces d'argent.
DÉLIOT : d'azur à deux hachesadossées d'argent, émmanchées d'or.
de VICQ : de sable à six Pesants d'or, 3, 2 et 1, accompagnés d'une fleur de lis d'argent en chef.


Quartiers :

DRAGON n° 262
CUVILLON n° 236
CUVILLON, 236 ;
PETITPAS, 144 ;
POLLET, 44 ;
la CHAPELLE, 263 ;
CUVILLON n° 236 PETITPAS n° 144 POLLET n° 44 la CHAPELLE n° 263
de FOURMESTRAUX
des WAZIERES, 264 ;
de VICQ, 184 ;
de KESSEL, 265 ;
DÉLIOT, 232
de FOURMESTRAUX des WAZIERES n° 264
de VICQ n° 184
de KESSEL n ° 265
DELIOT n° 232

DRAGON Jean François, fils de Charles Hyacinthe François et de Jeanne Isbergue de VITRY.
x Marie Maximilienne Jeanne CUVILLON, ° 26/05/1691 à Lille ( La Madeleine), fille de Jean Robert et de Marie Isabelle de FOURMESTRAUX.










de FOURMESTRAUX : d'or, à l'aigle à deux têtes de gueules.

Quartiers :

de FOURMESTRAUX, 127 ;
Blason de FOURMESTRAUX n° 127



DRAGON Philippe Louis Albert, écuyer, seigneur de la Robardrie, né en 1658, bourgeois de Lille par relief du 20 décembre 1691, capitaine de cavalerie, député de la noblesse des États de Lille, décédé paroisse Saint-Étienne le 16 octobre 1723, marié à Saint-Maurice, le 9 novembre 1691, avec Marie-Françoise-[Xavière] LOCART (d'azur à un baril d'or sommé d'un coeur du même, au chef d'argent chargé de trois hures de sanglier de sable, lampassées d'azur), fille de Théodore, écuyer, sr de Vergies, et de Marie-Claire Fasse, baptisée à Saint-Maurice le 9 décembre 1652, morte le 23 avril 1718 et inhumée à Saint-Etienné; sans postérité.
fils de Bauduin Jean DRAGON, écuyer, seigneur de Mons-en-Barœul, baptisé à Saint-Maurice le 17 décembre 1621, bourgeois de Lille par relief du 14 novembre 1643, épousa à Saint-Maurice, le 19 janvier 1643, Antoinette Hippolyte DELIOT, soeur d'Hélène Jacqueline, baptisée à Saint-Étienne le 30 novembre 1624, décédée veuve àEsquermes le 7 mars 1676;





DRAGON : d'or à la bande de sable.
DÉLIOT : d'azur à deux hachesadossées d'argent, émmanchées d'or.
CUVILLON : de gueules, à une austruche au naturel, tenant à son bec une couleuve d'or.
PETITPAS : de sable à trois fasces d'argent.
de la VICHTE : d’or fretté de sable.


Quartiers :
DRAGON, 262 ;
DÉLIOT, 232 ;
du BOIS dite de HOVES, 80 ;
de la VICHTE, 234 ;
DRAGON n° 262
DELIOT n° 232
de HOVES n° 80
de la VICHTE n° 234
DÉLIOT, 232 ;
du BOIS, 80 ;
PETITPAS, 144 ;
le FLAMEN, 266 ;
DÉLIOT n° 232
du BOIS n° 80
PETITPAS n° 144
le FLAMEN n° 266


LOCART







Actuellement Rue de l'Hôpital Militaire, Lille


L'église des Jésuites (aujourd'hui église Saint-Etienne), fut accordée aux habitants de Lille par décret du 25 Juillet 1793.





Aux Enfants de la Paroisse Morts pour la Patrie en 1914 - 1918

1914 - 1918
1914 - 1918



Retour à la page précédente



Quartiers :